« Mon enfant est stressé » / « il décroche facilement à l’école » / « il est surexcité quand il rentre de l’école »

Bonne nouvelle, il s’agit bien d’un enfant ! Avec toute sa vitalité, ses apprentissages et ses agissements incontrôlables, votre enfant reste tout à fait dans la norme, voir même qu’il est unique.  Il est LUI dans sa globalité. Il vit ses émotions à mille pour cent, il essaye de s’adapter à notre société avec plus ou moins de maladresse. Il est un électron libre que vous essayez, vous, en tant que parent de faire de votre mieux pour lui donner l’éducation qui vous semble juste.

Nos enfants, aujourd’hui, subissent de plein fouet l’accélération du temps. Ils sont stressés rapidement pour des situations comme l’entrée à l’école, des mots entendus par la maîtresse ou par simplement nos vies en accélérées. Ils se montrent dociles et essayent tant bien que mal de rentrer dans le moule de notre société. Nous leur demandons de se lever et de se dépêcher, de manger pas trop gras, pas trop sucré, d’écouter toute la journée assis un adulte parlé, de se dépêcher pour aller à son activité sportive du moment etc.

Nous avons cette ouverture d’esprit de se dire que mon enfant rencontre un problème, je vais consulter. Si en plus nous le diagnostiquons dans telle ou telle catégorie d’enfants extraordinaires, est ce que cela le rendrait moins stressé ? Peut être que oui, peut être que non.

Si nous ne pouvons rien faire pour la société dans laquelle nous vivons, peut être pouvons nous faire quelques choses pour l’être humaine en devenir que nous accueillons dans notre famille.

Qu’est ce que le yoga pour les enfants ?

Je comprends qu’en tant que non pratiquant du yoga (et parent de ce fait), il n’est pas facile de s’y retrouver et surtout de voir les effets que cela peut avoir sur nos propres enfants.

En France, nous avons avons tendance à étiqueter rapidement : « il/elle est trop agité, il/elle ne tiendra pas assis sur le tapis » ou bien « il/elle n’est pas si souple que ça, il/elle préfère aller jouer au foot » et j’en passe des phrases que je peux entendre.

Mais rassurez-vous, nous avons le droit de changer d’avis et surtout de se laisser porter par la curiosité, la découverte et le lâcher prise sur les choses que nous ne pouvons pas contrôler (oui le yoga est bénéfique aussi pour ça!).

J’ai cette chance aujourd’hui d’accompagner dans mes cours de yoga des enfants qui ont choisit de faire cette activité. Cela se ressent dans les échanges que j’ai avec eux, ils comprennent que cela peut leur faire du bien et les aider à moins stressé. Même si certains ne le montrent pas en dehors du cours, je sais que les effets sont là : leur attention est plus fine, leurs émotions mieux acceptées, ils acquièrent petit à petit les bénéfices d’une telle pratique régulière.

D’ailleurs, instaurer une pratique régulière est importante pour l’assimilation. Reconnaître les bienfaits du yoga est une chose et en ressentir les effets en est une autre.

Par cette répétition, l’enfant acquière les outils pour accompagner ses émotionscomprendre son corps, être à l’écoute de lui-même et de ses besoins. Il devient acteur de son bien être personnel. Il prend en compte ses ressentis, fait connaissance avec ce corps, son corps. Il n’en sera que plus serein pour grandir et faire de sa vie un choix et non une contrainte.

Le stress et le mal de dos sont les maux de ce siècle, le yoga peut être la solution (ou une solution parmi d’autre) pour ne pas aller vers la fatalité mais la prise de conscience. Le mental sans cesse en action s’apaisera pour laisser place à un esprit calme et apte aux apprentissages de la vie.

Je vous donne rendez vous sur les tapis pour un cours découverte pour votre enfant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *